Le 15 juin dernier, l'AFRACB a pris part à la conférence "Lutte contre la maltraitance des personnes aînées : les enjeux LGBTQ+ à prendre en compte", donnée par la Fondation Émergence, au Québec. 

Plusieurs études sur les conditions de vie des personnes aînées LGBT ont démontré qu’en plus de subir les effets du vieillissement au même titre que l’ensemble des aînés, elles doivent également faire face à d’autres problèmes et situations particulières, tels que :

  • un soutien du réseau familial moins important que celui des hétérosexuels;

  • l’appréhension d’être victime de l’homophobie et de la transphobie de leurs pairs, et de devoir ainsi cacher leur orientation sexuelle, et leur identité ou expression de genre;

  • une tendance plus élevée que la moyenne à vivre dans la solitude, à souffrir de dépression et à développer des dépendances;

  • une propension à penser au suicide;

C'est dans ce contexte que l'AFRACB démontre son soutien à cette communauté en adhérant à Charte de la bientraitance envers les personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans